Boutique en Ligne !

Graphi Thermo / Pâtisserie Rohken

Actualités - PRO

Jeep ELITE J27 : La tête des mauvais jours…

Publié le : 09/04/2018

 

Malgré une entame de match convaincante, Nanterre 92 n’est pas parvenu à stopper l’Elan Béarnais (69-87), pour le compte de la 27e Journée de Jeep Elite. Aie !

 

Tout n’avait pourtant pas si mal commencé… Alors qu’il ne restait que deux petites minutes à jouer dans le premier quart-temps, la dernière recrue Justin Edwards, faisait filoche sur un beau tir intérieur et offrait à ses partenaires un petit matelas d’avance sur l’adversaire du soir (18-13, 8’). De quoi valider le beau début de match des Verts et Blancs, jusqu’ici très appliqués et assez percutants dans la raquette à l’image de Kevin Jones dans la lignée de son match à Dijon. Et puis…patatra. Dans le sillage d’un Elie Okobo impressionnant (26 d’éval’), les joueurs de l’EBPLO causaient énormément de bobos aux hommes de Pascal Donnadieu, privés de réussite derrière l’arc. Le tableau d’affichage ne pardonnait pas, avec un 11-31 encaissé sur le deuxième quart-temps, c’est sur un cinglant 29-53 que les Franciliens retrouvaient les vestiaires. 

 

 

Au cœur de cette galère, un homme tentait alors d’emmener ses camarades sur le chemin de la révolte : Lahaou Konaté. Actif des deux côtés du terrain, l’international français apportait alors toute la rage nécessaire et remettait son équipe sur une pente un peu plus positive. Si bien que si l’écart était toujours non-négligeable à l’issue du 3e quart (54-69), les joueurs des Hauts-de-Seine entretenaient de nouveau la flamme dans un toujours brulant Maurice-Thorez, en revenant proche de la barre des -10 (59-71, 12’) sur le premier panier à trois points d’Heiko Schaffartzik. Un sursaut sans lendemain puisque malheureusement, la réussite continuait à fuir les petits hommes verts à chaque fois que la pièce aurait pu basculer du côté du 92. Les Béarnais se montraient alors très pragmatiques, continuant à grapiller à la moindre occasion, à l’image d’Alain Koffi et de Vitalis Chikoko dans la peinture (63-80, 38’). La chance était malheureusement passée. 

 

 

Un revers final (69-87) qui n’arrange pas vraiment les affaires Nanterriennes dans la course aux playoffs, déjà vaincus à Dijon mercredi dernier. Mais à 7 journées de la fin de la saison régulière d’une Jeep Elite plus ouverte que jamais, le chemin semble encore long. Nul doute que nos Verts et Blancs auront à cœur de réagir dès la semaine prochaine, à l’occasion de la réception de Hyères-Toulon. Pour relancer la machine ? 

 

Réactions :
Lahaou Konaté : « On paye notre première mi-temps. Pau a joué à fond, à 200% ce match super important. On a été absents pendant 20 minutes et cela a fait la différence ce soir. On vit une période difficile en ce moment, ce sont des problèmes qui remontent à avant. Il faut relever la tête et continuer à avancer. En ce moment, on manque de confiance et de leaders. Il faut garder le positif. On a mouillé le maillot et défendu nos couleurs. On est bien revenus mais on est retombés dans nos travers. Il faudra réagir contre Hyères-Toulon. 

 

Laurent Villa (Coach, Elan Béarnais) : « On est satisfaitss car c’est une victoire importante avec la participation de tout le monde en défense et en attaque. C’était important de pouvoir faire une bonne entame avec des stops et beaucoup de jeu rapide. Elie (Okobo) a amené ce qu’il a amené et nous avons eu un impact intérieur intéressant. Aujourd’hui on est dans la course aux playoffs. On avait à cœur de faire quelque chose à l’extérieur ».

 

Pascal Donnadieu : « En première mi-temps, on a frisé le ridicule alors qu’on connaissait l’importance de ce match. On avait pourtant plutôt bien commencé en faisant faire des fautes à Horton et poster Kevin Jones. Mais les premières rotations nous ont plombées et on a été incapables de tenir Okobo. Je pense que les 16 matchs de Champions League nous coûtent aujourd’hui cher et on a des manques dans l’équipe. Il faut des compétiteurs et avoir les crocs. Ce soir ce qu’a fait Lahaou par exemple, mettre autant d’intensité et d’énergie avec une douleur au genou, c’est fort. Avec cette équipe là, aujourd’hui et avec le match de ce soir (samedi), on ne peut pas parler de Playoffs. Le public a encore été irréprochable ».

 


NANTERRE 92 – Elan Béarnais : 69-87 
Jeep Elite, Journée 27         
Les Stats : http://www.lnb.fr/fr/Jeep-ELITE/200009/Resultat-match/7800/Nanterre-Pau-Lacq-Orthez

 

B.Ma.